Clôture poulailler

Cloture Poulailler

Vous envisagez de vous lancer dans l’élevage de poule ? C’est une excellente idée, à fortiori si vous avez la fibre environnementale et que vous comptez prendre soin de vos gallinacées. La poule de basse-cour est une sous-espèce du genre Gallus Gallus que l’on appelle Gallus Gallus domesticus. On distingue généralement deux genres de poules domestiques : les rosses poules et les poules naines.

Quelle que soit la race des poules que vous allez accueillir dans votre poulailler de jardin, vous allez devoir faire en sorte de leur offrir un environnement et des conditions de vie décentes pour espérer collecter des œufs frais quotidiennement. Tout y passe : grillage à poule, clôture poulailler, pendoir, abreuvoir, perchoir, pondoir, mangeoire, nichoir, litière, rampe, sol herbeux, enclos sécurisé, cabane à poules, nourriture de qualité, parcours bien pensé et bien aménagé, etc.

La question de la clôture du poulailler et particulièrement cruciale : c’est ce qui conditionne avec le grillage la sécurité de vos cocottes qui, rappelons-le, ne manquent pas de prédateurs : le renard, la belette, la fouine, les rats, les couleuvres et les rapaces sont une menace pour vos poules. Que vous soyez un éleveur de poules amateur ou un aviculteur averti, nous vous proposons aujourd’hui de revenir sur tout ce qu’il faut savoir sur la clôture du poulailler. Les deux types de la clôture poulailler

Pour mettre vos poules pondeuses dans les meilleures dispositions possibles, il va falloir garantir leur sécurité physique. Cela passe bien sûr par la clôture du poulailler. En plus de les protéger, une bonne clôture empêchera la volaille de gambader dans le jardin et de nuire à votre potager si vous en possédez un. Couplée à un grillage adapté ou à un filet résistant autour du poulailler, la clôture du poulailler ne laissera pas les poules s’échapper tout en repoussant les intrusions du renard et des chiens errants, entre autres. Avant de faire votre choix, il faut savoir qu’il y a deux sortes de clôture poulailler :

Une clôture poulailler fixe : elle est faite à partir de piquets solides et d’un grillage de bonne qualité (grillage triple torsion galvanisé par exemple) ;
Une clôture poulailler mobile : elle est généralement faite en panneaux mobiles et grillagés (grillage soudé galvanisé notamment) ou d’un filet pour poules.

Les trois types de poteaux d’une clôture poulailler

Les poteaux sont les premiers éléments auxquels il faudra s’intéresser avant de mettre en place une clôture poulailler.

• Vous pouvez choisir des poteaux en bois : ces solides piquets d’acacia ou de châtaigner suffisent généralement à faire une bonne clôture pour poule. Veillez toutefois à bien les implanter dans le sol. Pour les rendre plus résistants à la pourriture et aux conditions climatiques, passez le bout inférieur à la flamme. Attention à ne pas faire usage d’un produit inflammable ! Si vous êtes un minimum bricoleur, faites des trous avec une perceuse à même hauteur sur tous les piques de votre clôture poulailler. Cela vous permettra d’y glisser le fil par la suite plus facilement ;

• Plus chers mais plus résistants, les poteaux métalliques pour la clôture pour poule sont préconisés pour la pose du grillage simple torsion ou du grillage soudé ;

• Si vous souhaitez disposer d’un poulailler permanent et quasi-professionnel, construisez votre clôture pour poule avec des poteaux en ciment. Attention : dans ce cas, il faut être sûr de l’emplacement du poulailler.

La pose de la clôture pour poule

La majorité des clôtures utilisées par les éleveurs de poule repose sur des piques en bois. Nous allons donc consacrer cette partie à la pose d’une clôture grillagée avec ce type de poteaux.

Passez la partie inférieure (et pointue) des piques en bois de votre clôture pour poule à la flamme d’un brasier. Après avoir identifié avec précision l’emplacement de votre poulailler de la clôture du poulailler, faites des avant-trous à la barre à mine dans le sol. Déroulez par la suite les fils de fer.

Veillez à les espacer d’un demi-mètre. N’oubliez pas de disposer un rang de fils de fer au ras du sol si vous n’enterrez pas le grillage. Attention : cela ne protège pas vos cocottes des intrusions des renards qui peuvent creuser une fois la nuit tombée. Tendez le grillage avec des barres de tension puis liez-le ou agrafez-le aux fils de fer.

La clôture pour poule en filet

La clôture filet pour l’enclos de votre poulailler est une option intéressant, à fortiori si vous avez choisi de construire un poulailler mobile qui permettra à vos gallinacées de changer d’air, mais aussi à votre sol de respirer. Vous pourrez ainsi installer les poules dans un potager après culture : elles apprécieront ce nouvel environnement et vous aideront à vous débarrasser des vers indésirables tout en se nourrissant des restes de culture. Si votre budget de vous permet de les acquérir, voici notre conseil : optez pour un rouleau de protection pour chantier, deux fois moins cher que le rouleau de poulailler.