Ce qu’il faut savoir sur le grillage pour poulailler

Grillage poulailler

Avant de pouvoir apprécier les joies de l’aviculture, de collecter des œufs frais quotidiennement de vos poules pondeuses, de passer des heures à chouchouter vos cocottes qui vous le rendront bien et de les voir évoluer dans votre jardin, il va falloir s’armer de patience et de beaucoup de bon sens pour offrir à vos gallinacées un environnement sain et sécurisé : pendoir, perchoir, abreuvoir, pondoir, mangeoire, nichoir, litière, potager, rampe, trappes, grillage à poule, enclos sécurisé pour les protéger de leurs nombreux prédateurs (le renard, la fouine, la belette, les rats, les rapaces), etc.

Vous le savez, le grillage poulailler est l’un des éléments les plus décisifs pour réussir son élevage de poule : il conditionne directement la sécurité des cocottes par sa hauteur pour empêcher la fuite et les mauvaises rencontres. Concrètement, le grillage pour poulailler a une triple utilité :

Empêcher les nuisibles de pénétrer l’enclos et de menacer l’intégrité physique de vos poules ;
• Eviter que vos poules ne se blessent en essayant de passer la tête à travers de mailles pointues et beaucoup trop larges ;
• Empêcher vos poules de s’évader.

N’oubliez pas que le troisième point n’est pas une fin en soi. En effet, pour empêcher les poules de s’enfuir, ou plutôt de vouloir s’enfuir, il va falloir leur offrir des conditions de vie agréables et les chouchouter au quotidien. Dans notre série d’articles destinés à accompagner les éleveurs amateurs et les aviculteurs plus chevronnés dans les péripéties quotidiennes de leur élevage de poules, nous vous proposons aujourd’hui de nous intéresser de plus près au grillage poulailler.

Au menu : les différents types de grillages disponibles sur le marché, l’intérêt du grillage poulailler et quelques conseils pour en faire bon usage.

Grillage poulailler : petites mailles et hauteur suffisante

Grillage soudé, grillage galvanisé, grillage simple torsion… Que vous ayez opté pour un poulailler en kit, un poulailler en bois ou en poulailler construit par vos soins, la question de la clôture va se poser avant même d’accueillir vos cocottes. On en compte deux grandes familles :

Pour le poulailler fixe (ou sédentaire) : la clôture sera faite de solides piquets et d’un grillage poulailler solide ;
Pour un poulailler mobile (ou nomade) : la clôture sera constituée de panneaux mobiles grillagés ou d’un filet pour poule.

Si vous n’êtes pas limité par le budget et que votre jardin est de bonne taille, l’idéal reste d’opter pour un grillage triple torsion. C’est le grillage poulailler le plus résistant et le plus « protecteur ». Les mailles peuvent aller de 13 à 40 mm.

Vous vous en doutez, plus les mailles du grillage volière sont petites, plus le prix est élevé. Ce constat s’explique par deux raisons :

• Les poules ne peuvent pas insérer leur tête et risquer de se blesser avec des petites mailles ;
• Les petites mailles préviennent l’intrusion de certains prédateurs comme la belette, la fouine et les rats.

Notez que le grillage volière peut être galvanisé (grâce à un procédé de zingage à chaud) ou plastifié (très cher avec peu d’intérêt pour un poulailler). Un grillage pour poulailler d’entrée de gamme aura tôt fait de se détériorer dans sa partie basse.

Notre conseil : le grillage pour poulailler à triple torsion galvanisé

En somme, les éleveurs conseillent le grillage triple torsion galvanisé, disponible dans tous les magasins de bricolage. Vous aurez le choix entre différentes hauteurs : gardez en tête que les poules sont capables de voler au-dessus d’un grillage volière trop bas en battant frénétiquement des ailes. Les poules naines sont celles qui volent le plus haut du fait de leur poids réduit. La hauteur idéale se situe au-dessus d’1m70, voire de 2m pour certaines races de poules qui volent mieux que d’autres.

Un grillage de moins d’un mètre sera très facilement franchi par les poules, y compris les petites races comme la Bantam de Pékin. Un grillage tripe torsion fabriqué en acier résistera plus longtemps, notamment dans sa partie basse, et restera relativement discret dans le jardin. Préférez si possible des mailles de 16 x 16 mm pour repousser la menace des fouines et belettes.

Le principal inconvénient du grillage triple torsion galvanisé à petites mailles reste son prix. Comptez une bonne cinquantaine d’euros pour un rouleau de 50 cm à peine. Si vous n’êtes pas prêt à investir une telle somme, préférez le grillage soudé qui pourra être recyclé à moindre coût pour votre basse-cour. Veillez dans ce cas à doubler la base du grillage avec un brise-vue pour empêcher les gallinacées de passer au travers des mailles du grillage, mais aussi pour les protéger du vent. En effet, les cocottes sont très sensibles aux courants d’air.