Alimentation poussin

Que mange un poussin ?

Très souvent, les éleveurs de poules amateurs sont prêts à renoncer à la collecte d'oeufs frais pour profiter d'un effectif de petits poussins tout-mignons à élever dans la basse-cour ! Si élever des poules est une activité amusante, élever des poussins l'est encore plus ! Le poussin éclot au bout de 21 jours de couvaison d'une poule pondeuse !

Il sera le fruit d'un œuf fécondé grâce à la présence d'un coq dans votre cheptel. Les premiers jours, il nécessite une attention toute particulière : on le sait, les poules sont particulièrement vulnérables aux conditions climatiques (humidité, intempéries, vent, grosse chaleur, froid). C'est encore plus vrai avec les poussins qui sont vulnérables sur pratiquement tous les plans.

Dans un premier temps, il faut laisser à l'intérieur du poulailler avec une litière propre et sèche (pour éviter les parasites et les insectes). Il faut le maintenir au chaud dans la mesure où il n'a pas encore de fonction d'autorégulation comme le reste de vos poules. Cela durera encore 4 semaines. Vous constaterez que le duvet des poussins n'est pas très épais.

Maintenez une température chaude et constante avec une lampe infrarouge de 32 à 35° C. Au fur et à mesure des semaines, baissez sensiblement la température jusqu'à atteindre 20° C. Dans tous les cas, notez bien la réaction de vos poussins. Aujourd'hui, nous proposons un papier de synthèse sur l'alimentation des poussins : que mangent ces petits animaux de volaille ? Comment prendre soin d'eux ? Comment les chouchouter dans chaque étape de leur croissance ? Eléments de réponse dans la suite de ce dossier consacrée à l'alimentation des poules !

Alimentation poussin : quelques bases à maîtriser

Avant toute chose, vérifiez bien que vos poussins ont la possibilité de s'alimenter et de boire avec un dispositif à leur hauteur. L'abreuvoir ne doit pas être grand pour éviter les noyades. La mangeoire pourra être complétée par quelques vitamines de croissance jusqu'à la 18e semaine. Les premiers temps, l'eau sera changée quotidiennement voire plusieurs fois par jour en fonction de la température ambiante.

De la naissance à la 5e semaine, offrez à vos poussins de la nourriture en granulés. Privilégiez une alimentation poussin de démarrage. Dès que vos poussins auront un plumage plus conséquent, ajoutez des céréales bien concassés mais évitez les apports de fruits et légumes à ce stade. A partir de la 17e semaine environ, ajoutez un peu de mélange d'écailles d'huîtres : comme les poules adultes, les poussins en raffolent ! Attention : lorsqu'ils vont rejoindre le cheptel, les poussins exigeront la présence des parents. Autrement, ils ne pourront s'intégrer que difficilement !

Observez bien comme s'installe la hiérarchie entre les poussins et les adultes et n'hésitez pas à prévoir différents points de nourriture au début pour éviter les rivalités qui profiteront naturellement à la volaille adulte : vos poussins, livrés à eux-mêmes, n'auront plus rien à picorer ! Quelle nourriture pour poussin ?

Alimentation poussin : quelle est la meilleure nourriture pour poussin ?

On ne le répètera jamais assez, les éleveurs de poules et autres amateurs d'aviculture doivent impérativement s'assurer que les mangeoires sont bien visibles et faciles d'accès. La visibilité inclut une luminosité suffisante du lieu ainsi qu'une couleur bien flashy.

Même si la tendance du bio s'installe petit à petit dans l'élevage familial des animaux de basse-cour, la nourriture poussin industrielle reste encore l'option la plus aisée. Vous trouverez facilement de la nourriture poussin (1 et 2e âges) en grande surface. Si vous souhaitez préparer la nourriture à la maison, vous pouvez toujours préparer une pâtée qui sera composée des éléments suivants :

Semaine 1 : il suffit de tremper généreusement de la mie de pain dans du lait écrémé et d'écraser un jaune d'œuf (cuit) dedans. Le poussin consomme ces préparations avec appétit ;

Semaine 2 : préférez à ce stade un mélange de farine de céréales (blé, avoine, son, orge, maïs) avec de la verdure et des restes de viande ou de poisson en très petits morceaux, voire carrément hachés ;

Semaine 3, 4 et 5 : vous pouvez à ce stade leur donner du maïs bien broyé, du blé, des restes de viande, les fameuses coquilles d'huîtres et le grit ;

Semaine 6 : à partir de la 6e semaine, les poussins peuvent sortir du petit poulailler pour gambader librement et se servir dans les mangeoires avec les poules de votre cheptel comme des grands !

Les détails sur la nourriture

Au stade poussin, l'animal a des besoins nutritionnels élevés, à fortiori s'il appartient à une race à forte croissance. Une nourriture équilibrée contient des protéines, de la méthionine, de la lysine, de la carnitine, des vitamines et des minéraux. En règle générale, l'alimentation doit permettre à vos gallinacées de satisfaire les besoins nutritionnels suivants pendant les 6 premières semaines :

• Protéines : 17%
• Lysine : 0,80%
• Méthionine : 0,28%
• Calcium : 0,90%
• Phosphore (phytate) : 0,40%
• Vitamine A : 1420 UI
• Vitamine D3 : 190 UI
• Vitamine E : 9,5 UI
• Vitamine K : 0,47 mg
• Choline : 1 225 mg
• Niacine : 26 mg
• Acide pantothénique : 9,4 mg
• Riboflavine : 3,4 mg